Les Havres Gris

espace de discussion et d'échange sur la spiritualité, littérature et culture associées
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires du Livre

Aller en bas 
AuteurMessage
San

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 24/09/2007
Age : 35
Localisation : Un peu par là

MessageSujet: Commentaires du Livre   Ven 25 Jan - 12:50

A vous de vous confronter au Monde de Sophie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 35
Localisation : ici

MessageSujet: Re: Commentaires du Livre   Ven 25 Jan - 13:40

ahahah, enfin Jostein Gaarder pose son pied sur le forum! Etonnant qu'on n'en ait pas parlé avant en fait. C'est un peu par là que tout a commencé pour moi aussi. J'ai du lire le monde de Sophie pendant les vacances entre la 3e et la 2e, mais je n'ai pas pu tout lire la première fois, ca fait beaucoup à ingurgiter.

L'avantage en tout cas, c'est qu'il replace toute l'histoire de la pensée sur le monde dans une chronologie, qui lui apporte sa cohérence; à l'inverse des cours de philo de terminale qui se présentent sous forme de thématiques (le langage, la conscience, l'art, etc..) où on pioche dans chaque philosophes sans rééllement s'inquiéter de la période à laquelle il a écrit, les auteurs qui l'ont inspiré, comment il a été perçu quand il a publié, etc. Alors que c'est fondamental!

la lecture du livre est fascinante, bien que pas toujours facile à lire d'un coup, parce que notre pensée évolue en même temps que celle des protagonistes, et en même temps que l'ensemble des penseurs dans l'histoire.

Ce premier passage est très intéressant, parce qu'il pose les bases de la pensée philosophique. Se poser des questions sur le monde sans naturel et intrinsèque à l'être humain. Je le pensais aussi, jusqu'à m'apercevoir que la plupart des gens qui m'entourent trouvent cela inutile, futile et "tu te prends la tête pour rien".
Donc finalement, ce n'est pas si naturel que ça. Je ne sais pas trop pourquoi cela éclot chez certains et pas chez d'autres.
Le "qui es-tu?" dont Gaarder parle est vraiment très important je trouve. Je me retrouve régulièrement devant le miroir a essayer de sonder pour savoir ce qu'il y a derrière mon image. Pas facile!

Par contre je ne suis pas d'accord sur le principe qu'il y aurait une vérité absolue à découvrir. Pour moi les vérités sont multiples et peuvent coexister sans forcément d'incohérence: c'est une question de point de vue, et de niveau de compréhension. Et même si on n'a pas le même point de vue que le voisin, rien ne dit que l'un ou l'autre des points de vue soit faux.

Mais c'est quelque chose qui conditionne de manière plus ou moins consciente toute la recherche et nos réflexions en fait. c'est plutôt drôle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havres-gris.1fr1.net
Lucile
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 35
Localisation : ici

MessageSujet: réponse à "une étrange créature"   Jeu 14 Fév - 19:34



C'est clair que s'étonner est certainement un don précieux. Ne pas considérer le monde comme allant de soi, et remettre en question ses fondements, même les plus absurdes.
Ce n'est pas une attitude très reposante par contre, elle peut être assez angoissante, étant donné qu'on s'aperçoit vite que nos repères sont fiables, et que nous n'avons rien d'absolu à quoi nous raccrocher.
C'est cette quête d'absolu sur lequel poser les pieds qui meut la plupart des religieux, ésotériques et autres chercheurs spirituels. Y a-t-il seulement un absolu? Les valeurs comme le Bien et le Mal, le Beau, le Sacré, sont-ils absolus? Ou relatifs à l'espèce humaine, relatif à une civilisation donnée?

L'explication de Gaarder est très claire, mais un peu caricaturale. Tous les enfants ne montrent pas une capacité de s'étonner extraordinaire: je pense que dès 3 ou 4 ans, cette capacité est déjà largement moindre. Et je trouve d'ailleurs qui'l y a une différence entre l'étonnement de l'enfant qui voit quelque chose pour la première fois, et l'émerveillement d'un adulte qui perçoit une dimension qu'il n'avait jamais appréhendée auparavant dans cette même chose, que cette dimension soit sa beauté, ou son étrangeté, ou une autre.

Quant aux philosophes, là aussi. si l'attitude de départ des philosophes est peut-être de remettre en question les choses qui vont de soi, il me semble (mais je n'en ai pas lu assez pour dire) que la plupart se perdent sur des points de détails en perdant de vue l'essentiel. C'est peut-être aussi qu'ils l'expriment différemment. Mais finalement, je ne me retrouve vraiment que dans des ouvrages de vulgarisation qui sont obligés de revenir aux questions essentielles, tandis que les philosophes même me semblent plus perdus dans des histoires de courants, de modes, de tendances, d'écoles.

La dichotomie entre "les gens en haut des poils du lapin blanc" et les "gens au fond de la fourrure" est un peu forte: je pense que beaucoup se situent un peu entre les deux. Et ce n'est pas plus mal! Se cantonner à un endroit représente une fuite de l'autre extrême. J'ai beaucoup utilisé mes réflexions pour fuir mon quotidien par exemple.

Cela me fait penser à une passage d'"une vie bouleversée" d'Etty Hillesum, dont Kamui nous parlera sûrement:
"Pourtant, il faut garder contact avec le monde réel, le monde actuel, tâcher d'y définir sa place. On n'a pas le droit de vivre avec les seules valeurs éternelles; ce serait une nouvelle forme de politique de l'autruche. Vivre totalement au-dehors comme au-dedans, ne rien sacrifier de la réalité extérieure à la vie intérieure, pas plus que l'inverse, voilà une tâche exaltante".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havres-gris.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires du Livre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires du Livre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Femme sous le Second Empire
» Commentaire du second Livre des Rois (en pensant à DavidB.)
» Livres consacrés à la SF, avis, commentaires et questions
» le livre de vie de l'agneau, un livre hérétique dont l'auteur se prend pour le Messie
» Commentaires au sujet de ce livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Havres Gris :: médias :: le Monde de Sophie-
Sauter vers: