Les Havres Gris

espace de discussion et d'échange sur la spiritualité, littérature et culture associées
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'armée des 12 singes

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucile
Admin
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 35
Localisation : ici

MessageSujet: l'armée des 12 singes   Mar 4 Mar - 21:02

Vous l'avez tous vu... je fais pas de résumé. Il y a beaucoup à dire sur ce film, tant sur sa trame scénaristique, que sur la critique du système de consommation et du système d'hygiène mentale dans les pays occidentaux. ce qui me touche forcément beaucoup...
Juste quelques passages que j'aime bien, que j'ai traduit pour l'occasion (donc assez artisanal comme traduc, dsl) je vous laisse réagir.Pour situer les personnages, Jeffrey Goines c'est Brad Pitt, James Cole c'est Bruce Willis et Railly la psychiatre.




Jeffrey Goines : There is no such thing as right and wrong. There’s just popular opinion.
Il n’existe pas de notion de bien ou de mal. Il n’y a que l’opinion publique.

Jeffrey Goines: There was this guy, and he was always requesting shows that had already played. Yes. No. You have to tell her before. He couldn’t grasp the idea that the charge nurse couldn’t make it be yesterday. She couldn’t turn back time, thank you, Einstein!
Il y avait cet homme, il demandait toujours à voir les films qui étaient déjà passes. Oui. Non. Il faut lui demander avant. Il ne pouvait pas piger que l’infirmière ne pouvait pas le remettre à hier. Elle ne pouvait pas retourner dans le temps, merci, Einstein !

Jeffrey Goines: You know what crazy is? Crazy is majority rules!
Tu sais ce que la folie est ? La folie est la loi de la majorité !

James Cole: Oh, would’nt it be great if I was crazy? Then the world would be okay.
Oh, ça ne serait pas bien si j’étais fou? Alors, le monde serait bien.

Dr Owen Fletcher: You’re a rational person. You’re a trained psychiatrist. You know the difference between what’s real and what’s not.
Dr Kathryn Railly: And what we say is the truth is what everybody accepts. Right, Owen? I mean: psychiatry, it’s the latest religion. We decide what’s right or wrong. We decide who’s crazy or not. I’m in trouble here. I’m losing my faith.
Fletcher: Tu es une personne rationnelle. Tu es une psychiatre expérimentée. Tu connais la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas.
Railly: Et ce que nous disons être la réalité est ce que tout le monde accepte. N’est-ce pas, Owen ? Je veux dire, la psychiatrie, c’est la dernière religion. Nous décidons ce qui est vrai ou faux. Nous décidons qui est fou ou pas. J’ai un problème là. Je suis en train de perdre la foi.




Jeffrey Goines: There’s the television. It’s all right there. Look, listen, kneel, pray. Commercials! We’re not productive anymore. We don’t make things anymore. It’s all automated. What are we for then? We’re consumers, Jim. Buy a lot of stuff, you’re a good citizen. But I you don’t buy a lot of stuff, if you don’t, what are you then, I ask you ?Fact, Jim, if you don’t buy things, toilet papers, new cars, computerized yoyos, electrically-operated sexual devices, servo systems with brain-implanted headphones…
Il y a la télévision. Tout y est bien. Regarde, écoute, agenouille-toi, prie. Les publicités ! Nous ne sommes plus productifs. Nous ne fabriquons plus rien. Tout est automatique. Pourquoi existons-nous alors ? Nous sommes des consommateurs, Jim. Achète plein de trucs, tu es un bon citoyen. Mais si tu n’achête pas plein de trucs, si tu ne le fais pas, qu’est-ce que tu es, je te le demande ? En fait, Jim, si tu n’achètes pas des choses, du papier toilette, de nouvelles voitures…

Poet: still among the myriad microwaves, the infra-red messages, the gigabytes of ones and zeroes, we find words, infinitesimally small, byte-sized now, tinier even than science lurking in some vague electricity where, if we listen we can hear the solitary voice of that poet telling us,
“We are no other than a moving row
Of Magic shadow-shapes that come and go
Round with the Sun-illumined Lantern hold
In Midnight by the Master of the show”
“Yesterday This Day's Madness did prepare;
Tomorrow's Silence, Triumph, or Despair:
Drink! for you know not whence you came, nor why:
Drink! for you know not why you go, nor where.”
Parmi les myriads de microondes, les messages infrarouges, les gigabytes de uns et de zeros, nous trouvons des mots, infinitésimalement petits, de la taille d’un byte, plus petits encore que la science cachée dans quelque vague électricité, et où, si nous écoutons nous pouvons entendre la voix solitaire de ce poète nous dire :
Nous ne sommes rien d’autre qu’une rangée en mouvement
D’ombres magiques qui vont et viennent
Entourées par la lanterne illuminée de soleil tenue par
Le maître du spectacle à minuit.
Hier, la folie d’aujourd’hui se préparait ;
Le silence, le triomphe ou le désespoir de Demain :
Bois ! Parce que tu ne sais pas d’où tu viens ni pourquoi :
Bois ! parce que tu ne sais pas où tu vas ni pourquoi.

Jeffrey Goines: Seriously, more and more people are being defined now as mentally ill. Why? Because they're not consuming on their own. But as patients, they become consumers of mental health care. And this gives the so-called sane people work! (hysteria again)
WHOOO! SHOCK THERAPY! GROUP THERAPY! HALLUCINATIONS! THERAPEUTIC DRUGS! IGGIDY DIGGIDY DIG! PERFECT! THE SYSTEM IN HARMONY LIKE A BIG MACHINE...
Sérieusement, de plus en plus de personnes sont dites maladies mentales. Pourquoi ? Parce qu’ils ne consomment pas. Mais comme patients, ils deviennent consommateurs de soins mentaux. Et cela donne du travail aux soi-disantes personnes saines !
Whoo ! Electro-chocs ! Thérapie de groupe ! Hallucinations ! Médicaments ! Parfait ! Le système est en harmonie comme une grosse machine…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havres-gris.1fr1.net
 
l'armée des 12 singes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Uniformes de l'Armée Espagnole
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» La Grande Armée en quelques chiffres
» Ordre de bataille de la Grande Armée à Austerlitz
» La planéte des singes enlevé du programme !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Havres Gris :: médias :: films-
Sauter vers: